Prestations.

Les conseillères et conseillers fiscaux sont des experts en matière de fiscalité. Ils assistent leurs mandants lors de l’accomplissement de leurs obligations fiscales, de l’application de leurs droits vis-à-vis des services fiscaux et devant les tribunaux statuant sur les délits fiscaux, lors de décisions privées ou entrepreneuriales et eu égard aux contrôles légaux ou facultatifs.

Ils agissent toutes branches et tous groupes de métiers confondus. Leurs mandants sont des travailleurs indépendants et des entreprises du secteur industriel, commercial, artisanal, du domaine des professions libérales et d’autres prestations de service ainsi que des propriétaires, des bailleurs à ferme, des investisseurs, des salariés et des retraités.

Les conseillères et conseillers fiscaux défendent les intérêts de leurs mandants vis-à-vis de l’administration des finances, de la juridiction des finances, des organismes de sécurité sociale et autres administrations et vis-à-vis des banques.

Lors de l’accomplissement de vos obligations fiscales, les conseillères et conseillers fiscaux vous conseillent et vous informent sur toutes les questions fiscales, établissent des expertises sur des questions de droit fiscal, réalisent des déclarations d’impôts, se chargent de la comptabilité des salaires et de la comptabilité générale, dressent des bulletins de paie et effectuent le calcul des recettes et du bénéfice ainsi que les comptes annuels.

Pour faire valoir vos droits, les conseillères et conseillers fiscaux déposent des demandes auprès des services fiscaux, vérifient les avis d’imposition émis, vous assistent lors de contrôles fiscaux de l’entreprise, négocient avec les services fiscaux et les autorités, vous représentent devant les tribunaux statuant sur les délits fiscaux et devant la Cour fédérale des finances ainsi que devant les tribunaux administratifs et ce, en matière fiscale et également en matière de délits fiscaux et de pénalités administratives.

Les conseillères et conseillers fiscaux vous conseillent dans la préparation d’importantes décisions concernant le domaine privé et le domaine de l’entreprise, par exemple lors d’investissements financiers privés ou commerciaux, lors de locations et d’affermages, lors de la prévention vieillesse et lors de donations et d’héritages. En outre, ils assistent leurs mandants lors de la création d’entreprise, lors de la prise de décisions concernant le choix ou un changement de forme juridique de sociétés, lors de l’établissement et la tenue des comptes, lors du dépistage précoce et de la prévention de crises de l’entreprise, de l’assainissement financier de l’entreprise et de la succession d’entreprise. D’autre part, ils réalisent la valorisation d’entreprise et établissent des évaluations de la gestion d’entreprises, le calcul des coûts, des investissements et de la rentabilité et préparent les entreprises à la divulgation de leur situation économique en vertu du paragraphe 18 de la KWG (Kreditwesengesetz, loi allemande sur les crédits bancaires) et à la notation (Bâle II).

Les conseillères et conseillers fiscaux se chargent également des contrôles légaux ou facultatifs, tels le contrôle de la création d’entreprise, les contrôles facultatifs des comptes annuels, les contrôles spéciaux selon les paragraphes 142 sqq de l’AktG (Aktiengesetz, loi allemande sur les sociétés anonymes), les contrôles de plausibilité en vertu du paragraphe 18 de la KWG et les contrôles selon le paragraphe 16 du règlement allemand concernant les courtiers et les promoteurs immobiliers (Makler- und Bauträgerverordnung).

Ils peuvent également agir en qualité d’agents fiduciaires, de gestionnaires de biens, de gestionnaires de patrimoine immobilier ou de gérants d’immeubles, en tant que membres de conseil consultatif ou de conseil de surveillance, curateurs, tuteurs, administrateurs de l’insolvabilité, arbitres, médiateurs, spécialistes, experts et exécuteurs testamentaires.